Press Release

Le g7+ a officialisé une mission d’observation des élections dans le cadre de son programme d’apprentissage par les pairs et d’échange d’informations entre pays fragiles.

g7plus LOGO

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Freetown, 22 Mars 2023 – Le g7+ a officialisé l’observation des élections dans le cadre de l’apprentissage par les pairs et de la coopération entre pays fragiles au ministère de la planification et du développement économique de la Sierra Leone, pays qui préside le g7+.

Les missions d’observation électorale ont pour objectif (a) Observer les processus électoraux dans les États membres du g7+ de manière impartiale, professionnelle, indépendante et éthique. (b) Contribuer à l’amélioration de la consolidation démocratique, au renforcement de la paix et au développement par le biais de l’observation électorale parmi les membres du g7+. 

 

Compte tenu de leur aspiration collective à promouvoir la paix et la stabilité, les membres du g7+ sont bien placés pour coopérer dans la poursuite des objectifs démocratiques en partageant leurs expériences en matière d’organisation d’élections libres et équitables. Leurs expériences respectives ont été pertinentes pour chacun d’entre eux, compte tenu de leur contexte. Dans le cadre de la coopération “de fragile à fragile”, le g7+ a facilité le partage d’enseignements dans des domaines tels que la gestion et la conduite d’élections dans les pays membres. Ces leçons se sont avérées pertinentes et stimulantes.

 

Présentant un aperçu de la préparation de l’élection présidentielle en Sierra Leone qui se tiendra en juin 2023, M. Raymond A N Georg, directeur des médias et de la communication de la Commission électorale de Sierra Leone, a déclaré que l’observation des élections est un élément important dans la conduite d’élections libres, équitables et transparentes. Il a donc salué l’initiative du g7+ visant à observer les élections dans les pays membres.

 

Abudlai Bangura, président de la Commission de régulation des partis politiques (PPRC) du Sierra Leone, a indiqué que l’observation des élections par le g7+ permettra d’apporter une valeur ajoutée au processus électoral et de veiller à ce qu’il soit équitable et libre. Leurs recommandations contribueront à la consolidation de la démocratie.

 

Helder da Costa, secrétaire général du secrétariat du g7+, a donné un aperçu du g7+ et de ses objectifs. Il a déclaré que le secrétariat s’est engagé à faciliter la coopération entre les pays membres dans l’observation des élections et le partage des enseignements. Le secrétariat a facilité le partage des enseignements entre les pays membres dans différents domaines de la paix et de la consolidation de l’État. Il s’agit notamment de la coopération entre le Timor-Leste et la Guinée-Bissau en 2013, où le Timor-Leste a aidé la Guinée-Bissau à organiser des élections dans le contexte de l’embargo qui a privé la Guinée-Bissau de l’assistance nécessaire pour restaurer la démocratie. En s’appuyant sur ces exemples réussis, le secrétariat continuera à faciliter le partage d’expériences de terrain en matière de gestion des élections.

 

Lors du lancement officiel de l’initiative, S.E. Francis M. Kai-Kai, ministre de la planification et du développement économique de la Sierra Leone et président du groupe g7+, a souligné l’importance de la coopération entre les pays membres. Il a souligné que les pays touchés par un conflit, comme ceux du g7+, sont les mieux placés pour évaluer la transition et les progrès accomplis par chaque membre dans la poursuite de la démocratie. Les membres ont accompli des progrès dans la poursuite de la démocratie contre vents et marées. Malheureusement, ces progrès ne sont pas toujours reconnus au niveau international. C’est pourquoi le groupe g7+ est le mieux placé pour améliorer la visibilité de ces progrès et des défis auxquels ses membres sont confrontés.

 

Le secrétariat du g7+ administrera les missions d’observation des élections qui auront lieu cette année dans certains pays membres, à commencer par le Timor-Oriental en mai, la Guinée-Bissau et la Sierra Leone en juin, puis le Liberia, le Togo et la République démocratique du Congo plus tard dans l’année.

 

Add Your Heading Text Here